Il y a les visages que l'on connaît, que l'on retranscrit - et il y a ceux qui sont en nous, écrits, inscrits

Un lien indicible

Un fil invisible

Un attrait particulier

Un trait familier

 

 

Sur papier quadrillé 

Tu as voulu les graver

Afin ne pas oublier

Afin de patienter

 
 

Sur des feuilles plus foncées

Tu n'as pas cessé 

Tu te sens forcée

Reste désemparée

 
Numériser 1.jpeg

Dans un trait continu

Tu les vois défiler

Comme un train sans fin

Qui en toi s'insinue

 

Traits plus forts plus marqués

Ne fais pas d'aparté 

Il est temps de partager

Cet attrait triturant trituré

 

Le rouge sang recouvert

Le blanc neige découvert

Tes yeux surpris grands ouverts

Tes mains ridées bien fermées

 

J'aimerais vous dire merci

Merci pour la vie

Merci pour la nuit

Merci de m'avoir ouvert les yeux

Merci pour le beaucoup comme le très peu

Merci pour les regards

Merci pour le nectar

Merci pour la main tendue

 

Merci d'avoir attendu

 

Tu as peut-être remporté la bataille, 

Mais je ne te laisserai pas gagner la guerre.

J'avance aujourd'hui en solitaire,

Me frayant un chemin dans cette pagaille. 

 

J'ai appris à danser sans bouger

J'ai tendu les mains pour te toucher

J'ai tant voulu te rattraper

Je suis tellement désolée

De face ou de profil

Tu te montres docile

Tu as trouvé ton exil

Et danse donc sur un fil

 
DSC_0207.JPG
Numériser 7.jpeg
Numériser 6 copie 3.jpeg
DSC_0186 copie 2.JPG
DSC_0186 copie 3.JPG
Numériser 4 copie.jpeg
Numériser 6 copie.jpeg
Numériser 7 copie 3.jpeg
DSC_0202.JPG
DSC_0186 copie 4.JPG
DSC_0186 copie 5.JPG
DSC_0186 copie.JPG