Troubles_Page_007_Image_0001.jpg

Notre passé fait partie de notre présent
Il est visible en tous lieux
Plusieurs choix s’offrent à nous lorsque nous le regardons J’ai longtemps décidé de le nier De le renier
De faire comme s’il n’avait jamais existé

Aujourd’hui j’ai choisi de changer
Et pris la décision de l’accepter,
Grâce à l’observation, de porter un regard différent sur lui. 

Troubles_Page_009_Image_0001.jpg

Derrière ta muraille Tu es dans ton monde

Derrière ce rempart Tu veux te cacher

Ne jamais montrer Ce qui en toi prends trop de place

Tu as peur parfois d’exploser Et de laisser s’en aller

Ce que tu gardes si précieusement Depuis maintenant bien des années

 
Troubles_Page_015_Image_0001.jpg

Cela te fait peur. Tu es effrayée à l’idée d’imaginer ce que tu pourrais rencontrer. Que cela soit trop douloureux. De retrouver tout ce que tu as pu enterrer.

Car tu as renié tant de choses, durant ces dernières années. Tu as voulu disséminer. Te cacher de toi-même. Te voiler.

Pour mieux te protéger. Sans doute.

Troubles_Page_017_Image_0001.jpg

C’est dans l’idée de poser par écrit souvenirs, pensées, mémoires, que tout a débuté. Lier cela à des silhouettes me semblait important, parce que cela m’aidait.
M’aidait à écrire.
À me souvenir.

Un hommage.
Un moyen d’enfin libérer tout ce que j’avais gardé depuis déjà bien des années 

 
Troubles_Page_019_Image_0001.jpg

En créant des personnages à l’aide de l’écriture, j’avais cette impression assez magique de pouvoir remonter dans le temps.
Revenir dans le passé.
Créer. Recréer.

Par la création artistique, modeler le passé, et par la même occasion, me rappeler. Pouvoir refaire le passé.
Modifier ces instants terminés,
Mais qui restent en écho dans nos pensées.

Penser. Moduler. Imaginer. Construire. Se rappeler. 

Troubles_Page_022_Image_0001.jpg
Troubles_Page_025_Image_0001.jpg
 
Troubles_Page_027_Image_0001.jpg

Parfois, je tombe sur une image, une photo, qui fait émerger en moi des souvenirs.
Je les pose alors par écrit, reformant la silhouette et transcrivant ce qu’elle m’inspire. L’intention d’écrire n’est donc pas forcément présente en premier lieu, mais le fait d’être à nouveau prise dans mon passé fait remonter émotions et texte, l’envie et le besoin d’expression. 

Troubles_Page_031_Image_0001.jpg

D’autres fois, la volonté de remonter dans le temps devient une réelle détermination. C’est alors par intention que je pars à la recherche de photos pouvant m’immerger dans mon histoire. L’envie d’en parler est alors immédiate; et celle de relier mes souvenirs écrits aux personnes découvertes plus tôt me semble importante, mettant un lien direct entre ce que je vois et ce que je ressens. 

Troubles_Page_033_Image_0001.jpg

Au contraire, le besoin d’écrire est souvent torp fort, trop présent en moi, et domine donc sur le choix de la silhouette.
L’image importe peu, car le besoin de poser par écrit ce qui hante mes esprits est plus fort que celui de relier l’image au texte.

J’improvise donc parfois, me laissant aller, laissant voyager mon esprit à travers mes souvenirs et mes pensées. 

Troubles_Page_037_Image_0001.jpg
Troubles_Page_038_Image_0001.jpg

À l’intérieur de toi,
Encore trop présent.
Autour, tu laisses un blanc
Afin que jamais, personne ne voit. 

Troubles_Page_041_Image_0001.jpg

Tant de ressentis t’habitent Ils font partie de toi
Jour et nuit, ils sont là
Mais tu gardes cela pour toi Tu ne laisses rien s’échapper Tu ne veux rien divulguer 

Troubles_Page_058_Image_0001.jpg
Troubles_Page_059_Image_0001.jpg
Troubles_Page_060_Image_0001.jpg

Comme une histoire racontée, Tu veux conter ton passé.
Dire ce qu’il t’est arrivé
A présent, en parler

Tu le vois défiler Certaines parts fuient
Tu voudrais le toucher
Le matérialiser
Mais poser des mots
Est encore trop compliqué 

Troubles_Page_072_Image_0001.jpg
Troubles_Page_080_Image_0001.jpg
Troubles_Page_081_Image_0002.jpg
Capture d’écran 2017-10-02 à 21.56.29.png
Troubles_Page_097_Image_0001.jpg